Nos activités pour Pâques #1 : la poule en papier mâché

Par défaut
Nos activités pour Pâques #1 : la poule en papier mâché

Cette semaine c’est la dernière ligne droite avant Pâques. C’est aussi une semaine de congés pour Zélie et moi, alors on profite d’avoir du temps pour bricoler quelques activités pour la fête des cloches !

Aujourd’hui, voici donc la poule en papier mâché.

Si l’activité semble simple de prime abord, sachez que ça prend beauuuuuuuucoup de temps !!! Entre le début de l’activité et la photo finale se sont écoulés 5 jours !

Jour 1 : fabrication de la colle maison et collage du papier journal sur le ballon de baudruche

DSC_0228

Pour cela il suffit de mélanger dans une casserole 4 cuillères à soupe de farine, 2 cuillères à soupe de sucre et un grand verre d’eau. Après, la technique est la même que la béchamel. On met sur le feu et on touille jusqu’à ce que la texture s’épaississe.

Une fois que c’est fait, vous pouvez la mettre en pot. Cette colle se conserve quelques jours au frigo et si la texture vous semble bien trop épaisse, n’hésitez pas à rajouter de l’eau dans le pot et de secouer très énergiquement pour tout mélanger.

DSC_0225

Quand votre colle est prête, c’est le moment de mettre à contribution l’enfant pour arracher le journal en gros morceaux. En général c’est une activité qui plait beaucoup. Pour recouvrir de plusieurs couches notre ballon, nous avons utilisé la moitié du journal (Notez qu’on reste dans le thème entre le journal et l’animal qui sera réalisé ^^)

DSC_0226 DSC_0227

Quand les morceaux de journal sont prêts, c’est là que le plus rigolo intervient. On va donc coller les morceaux sur le ballon de baudruche à l’aide de la colle que nous venons de réaliser.

Bon, je vous préviens tout de suite, il ne faut pas avoir peur de se salir les mains (et les vêtements, et la table …) Nous on a mis toutes les chances de notre côté : un tablier pour Zélie et une nappe sur la table !!!

Pour la première couche, il faut d’abord encoller le ballon, puis poser un bout de journal et repasser la colle dessus. Il ne faut pas hésiter à mettre la dose histoire que tout colle bien ensemble. Par la suite, on continue à superposer le papier jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus.

DSC_0230 DSC_0231

C’est à ce moment là que je vous préviens qu’il ne faut pas commencer cette activité à 19 heures avec vos enfants car coller le papier sur le ballon est long … très long !!!

Zélie a tenu une bonne demi-heure à me donner un coup de main. Puis elle en a eu marre la pauvre. J’ai donc continué seule. Puis c’était l’heure de manger et ensuite de coucher Zélie. Au final j’ai terminé tard dans la soirée, je pense que ça m’a pris environ 3 heures, mis bout à bout.

Après il a fallu trouver un moyen de faire sécher le ballon. J’ai fait le tour de la maison plusieurs fois, et la solution qui m’a semblé la plus « pratique » est d’accrocher un morceau de laine sur l’un des barreau du palier et de faire sécher le ballon dans la montée d’escalier.

DSC_0232

Le papa de Zélie n’a pas du tout trouvé ça pratique. Il s’est cogné au moins une demi-douzaine de fois dans le ballon (plus ou moins sec ^^)

Jours 2 et 3 : Séchage du ballon 

Jour 4 : peinture sur le ballon. 

Deuxième étape très salissante. On a choisi le body le plus moche de l’armoire, étalé la nappe par terre, préparé la peinture rouge et les pinceaux et c’est parti pour une session peinture très … corporelle !!!

DSC_0235 DSC_0239 DSC_0242

J’ai choisi d’utiliser la gouache étant donné que c’est moins nocif pour Zélie, mais l’acrylique a un meilleur pouvoir couvrant.

L’activité peinture a un peu dégénéré à un moment, et ça s’est terminé comme ça !!!

DSC_0249 DSC_0248

Pendant que Papa a eu la lourde tâche de nettoyer sa fille, j’ai tout rangé, lavé et le ballon est retourné sécher à sa place de prédilection

DSC_0244

Jour 5 : deuxième, troisième et quatrième couche de peinture

Jour 6 : décoration du ballon 

une fois que la peinture est bien sèche, c’est parti pour la décoration. Zélie a collé de grosses gommettes rondes sur l’ensemble du ballon. C’est toujours une activité qui a la côte, les gommettes !!!

DSC_0269 DSC_0270

Ensuite, dans du papier canson rouge, j’ai découpé la crête, les pattes et le barbillon (le truc qui pend sous le bec) et dans du canson jaune, le bec et les ailes.

J’ai tout collé sur le ballon ainsi que deux gros yeux mobiles, les pattes étant reliées au reste du corps avec de la ficelle.

DSC_0274 DSC_0272 DSC_0273

Et voilà le travail !!

DSC_0275

Bilan du papier mâché : c’est vachement rigolo à faire mais absolument pas adapté à mon petit morpion de presque deux ans.

Demain on se retrouve avec une autre poule, mais moins longue et surtout moins salissante !!!

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s