Les ptites recettes #2 : la courge spaghetti à la Carbonara

Par défaut

Nouvelle recette familiale qui sent bon l’automne (ma saison préférée !)

Ahh la fin de l’été, la rentrée des classes, les feuilles qui commencent  à tomber, les jours qui raccourcissent, les courges qui font leur apparition sur les étals des maraîchers !!

A la maison, la courge a la côte !! On aime le potiron, on adore le potimarron, on se régale avec le butternut.

Mais aujourd’hui je souhaite vous présenter une autre courge très intéressante et qui gagne à être connue : je parle de la courge spaghetti.

De prime abord, la courge spaghetti, ça ressemble à ça :

DSC_0013

De forme allongée, la courge spaghetti nous vient d’Amérique du Sud. Elle a une couleur allant du jaune pâle au jaune beaucoup plus soutenu. Elle peut peser jusqu’à 4 ou 5 kg (nous on a pris le modèle réduit ^^).

L’originalité de cette courge tient dans sa chair qui lorsqu’elle est cuite se démêle en longs filaments ! Elle peut donc se manger comme des pâtes ordinaires, avec l’accompagnement que vous préférez.

J’avoue que la première fois que j’en ai acheté, j’étais sceptique. Moi qui connaissais les courges plus habituelles j’avais du mal à m’imaginer que ça pouvait devenir des spaghettis : j’avais rangé ça dans les légendes urbaines !!!

Alors maintenant à mon tour de vous convaincre !

Voici  ma recette familiale de la courge spaghetti à la Carbonara.

  1. prenez une courge spaghetti, coupez-la en deux dans toute sa longueur et épépinez-la.

DSC_0014

  1. badigeonnez un peu d’huile d’olive sur la chair afin d’éviter qu’elle ne se dessèche. Enfournez-la telle qu’elle dans un four déjà préchauffé à 180°C, chair vers le haut.

DSC_0015

  1. pendant les 35 minutes de cuisson de la courge (temps de cuisson à adapter en fonction de la taille du bestiau) vous avez le temps de prendre l’apéro, de vous refaire une manucure et de préparer votre accompagnement. Pas d’apéro en semaine, la manucure n’est pas vraiment dans mes habitudes, alors j’ai fait ma carbonara et j’ai attendu …

ma recette de la carbonara, n’en déplaise aux puristes, n’en est pas vraiment une : de la crème fraîche, du jambon coupé en petits morceaux (mieux que les lardons pour les enfants), une belle cuillère à café de Savora pour le goût (ça évite de saler les préparations), un peu d’ail et d’échalote.

la courge est cuite lorsque vous pouvez enfoncer sans peine la pointe du couteau dans sa chair. On sort les deux moitiés du four en prenant soin de ne pas se brûler et c’est parti pour la partie la plus fun de la recette : fabriquer des spaghettis !!

DSC_00186. La technique, ancestrale et secrète (dans ma grande bonté, je vous la révèle), est très compliqué à maîtriser : tout est dans le coup de poignet !!! il suffit de gratter la chair de la courge avec une fourchette.

DSC_0019

7. oui oui c’est tout. La chair s’enlève très facilement et vous obtenez les filaments !

on sert le tout avec la Carbonara

DSC_0020

8.on se régale !!!

La courge spaghetti n’a pas fait long feu. Les assiettes ont vite été vidées. Les gourmands que nous sommes ont déploré le goût de trop peu !!!

Et puis pour les ceuss qui sont au régime ou qui font attention à leur alimentation, la courge spaghetti a encore une autre qualité : elle ne contient que 31 calories pour 100g, autant dire qu’on peut en manger des kilos avant l’overdose !!!

Bon appétit !!!

Et chez vous, on revisite comment les légumes dits « oubliés » ?

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s